[Best of #Octobre2019]

Les commerciaux les plus courageux :

“J’ai roulé pendant 200 Km sous la neige entre Noël et Jour de l'An pour signer un contrat.”
– Ludovic

Alors tout jeune commercial, encore en alternance, je me suis retrouvé à faire une démonstration de matériel seul, dans un très grand hôtel non loin de la Suisse. Je me souviens des têtes des hôtesses d’accueil à mon arrivée, prête à me reconduire illico, mais mon contact était là et la démo s'est bien passée.
– Pierre

Les commerciaux les plus persévérants :

“Pendant 4 années d’affilées, je n’ai pas lâché mon prospect malgré de nombreux changements de contacts. Il a fini par céder et est devenu mon client”.
– Fabrice

“La chose la plus folle pour un prospect a été de lui trouver la panne d’installation de sa machine et de lui changer sa carte entrées/sorties de son vieux automate, le tout en faisant un aller et retour de 300 km chez lui afin de remettre sa production en marche le plus rapidement possible. A l’époque, j’étais responsable technico-commercial et non technicien, mais servir ses clients ou futurs clients est ma devise et il me le rendent bien.”
– Philippe

via GIPHY

Les commerciaux les plus créatifs :

“Je me suis adapté à mon client pour lui faire une formation en itinérance, c'est à dire en marchant dehors. Pendant plusieurs mois, on s’est retrouvé autour d'un café tôt le matin : on passait la journée dans un jardin, on déjeunait au resto et on terminait la journée en allant récupérer sa fille à la crèche.

Tout à été fait dans les règles (contrat de formation, etc,) mais en changeant de cadre et d’environnement, on a gagné sur tous les tableaux : la formation a été beaucoup plus efficace (on est plus performant intellectuellement quand on marche), on ne s'encroute pas, on s'oxygène et on fait des économies sur les frais.

Ravi de l'expérience, mon client m'a recommandé auprès d'un associé qui a voulu la même chose.”
– Jean-Pierre

“Mon client souhaitait aller à Roland Garros. Il pleuvait des cordes. Avec l’accord de mon manager je l’ai invité à Roland Garros et nous avons passé l’après-midi sous un parapluie king size… Jusqu’à ce qu’il décide de reprendre les négociations d’une de nos affaires en cours. J’ai donc négocié le contrat sous la pluie à Roland Garros, entre 2 matchs. Ce fut un moment business incroyable !”
– Marie-Claude

“Avant ma visite dans une société importante dans le domaine du BTP je me suis renseigné sur le directeur : recherche sur Facebook, internet etc. J'ai découvert qu'il était musicien, qu'il était pro-gilet jaunes et qu'il avait des origines du sud ouest.

Donc je suis arrivé avec son album préféré qui tourne dans ma voiture, un gilet jaune affiché sur la banquette et une bouteille de Biscarosse pour une bonne entrée en matière. J'ai tourné la conversation vers le style de musique qu'il joue et ai fait en sorte que l'on échange sur un maximum de sujets en parlant peu de travail. Par la suite, nous sommes devenus de bons partenaires professionnels.”
– Jérémie

Les commerciaux les plus « tout terrain » :

“Lorsque je travaillais chez Assu2000 en tant que responsable d'agence, je me suis déplacé un dimanche après midi pour assurer un de mes clients en urgence (assurance automobile).

Mon client est finalement reparti avec 4 contrats : assurance auto, habitation, mutuelle et assurance de personne… Une bonne affaire !
– Yannick

“J’ai plongé dans un bassin à flot pour lui faire une démonstration de mes produits”
– Christophe

Les commerciaux les plus serviables

J'ai permis à un couple d'acheteurs de procéder à la réception de leur mariage avec une centaine d'invités dans une belle propriété entièrement meublée pour trois jours dans le sud de la France. Ils souhaitaient l'acquérir, mais les démarches notariales n'étaient pas entamées. Il m'a fallu force de persuasion pour obtenir satisfaction et sécuriser toutes les parties."
– Ilda

“Un client m’appelle et me fait part d'un projet important sur un tout nouveau développement. L'avant projet démarre, la phase prototype avance à son rythme. Alors que j'étais en concurrence avec d'autres fournisseurs, j'ai pris la décision (avec la bénédiction de ma direction), de marquer mon vif intérêt pour ce projet en livrant en 24H le prototype par coursier en traversant la France. Le client a été impressionné par ma détermination, nous avons obtenu ce marché d’une valeur de 250 000€. C'était une belle histoire.”
– Stéphane

Les commerciaux les plus gourmands :

“J’avais mangé une pizza à 12h00 pour être bien à l’heure pour un rendez-vous important. En arrivant à 13h00 sur place, mon interlocuteur m’invite à manger une pizza... J’ai donc mangé 2 pizzas à une heure d’intervalle dans la même pizzeria, sans rien dire à mon client. Mais j’ai signé avec lui après !”
– Guido

via GIPHY

“J’ai offert à mon prospect un dîner à La Tour D'Argent à Paris”
– Didier

Vous aussi vous avez des anecdotes drôles sur la vente à nous raconter ? N'hésitez pas à nous envoyer un email à contact@uptoo.fr, on sera ravi de vous lire !

D'autres best of sont disponibles... :