Les salaires des technico-commerciaux en 2022
Salaires

Les salaires des technico-commerciaux en 2022

Combien les technico-commerciaux ont-ils gagné en 2021 ? Vous situez-vous dans la moyenne du marché ?

Ce que vous y trouverez

En quelques minutes, vous obtiendrez une vision claire sur les rémunérations des technico-commerciaux (fixe + variable) selon :

  • Le secteur d'activité
  • La localisation
  • Les années d'expérience
  • Le niveau d'études
Ebook

Quel est le salaire d'un technico-commercial en 2022 ?

Le salaire moyen d'un technico-commercial en France

Le salaire moyen du technico-commercial est de 44 000 euros bruts annuels, dont 12 000€ de variable. En début de carrière, leur salaire moyen est de 34 000€ et peut même monter jusqu'à +60 000€ annuels pour les technico-commerciaux les plus expérimentés.

Le métier de technico-commercial nécessite d'avoir une double casquette technique et commerciale. Sa mission principale est de vendre des produits techniques. Pour cela il doit étoffer son portefeuille clients en prospectant pour l’entreprise, en négociant des contrats et en assurant les suivis commerciaux. De ce fait, il intervient tout au long du cycle de vente.

Il travaille généralement dans les secteurs techniques, tels que l'industrie (automobile, packaging, chimie, machinerie…), le BTP, les télécoms ou l’agriculture.

Des salaires homogènes selon le secteur d'activité...

Les disparités de rémunérations entre les secteurs d’activité ne sont pas ici aussi prononcées que pour d’autres fonctions commerciales. Les secteurs les plus rémunérateurs ne proposent des packages que 10 % supérieurs à la moyenne.

Rémunérations selon le domaine :

  • Informatique : 48 000€ bruts annuels
  • Industrie : 47 000€ bruts annuels
  • Santé : 47 000€ bruts annuels
  • BTP & Construction : 44 000€ bruts annuels
  • Logistique : 43 000€ bruts annuels
  • Immobiler : 41 000€ bruts annuels

Selon le niveau d'étude et le diplôme...

De manière générale, quelque soit le diplôme des technico-commerciaux, les rémunération sont assez similaires. Seuls les profils issus d'écoles d'ingénieurs, bénéficiant d'un bagage technique plus important que leurs homologues se distinguent par un salaire un peu plus conséquent.

Rémunérations selon le diplôme :

  • BAC, Autodidacte : 45 000€ bruts annuels (31 000€ de fixe et 14 000€ de variable)
  • Licence : 41 000€ bruts annuels (31 000€ de fixe et 10 000€ de variable)
  • École de commerce : 43 000€ bruts annuels (32 000€ de fixe et 11 000€ de variable)
  • École d'ingénieurs : 49 000€ bruts annuels (38 000€ de fixe et 11 000€ de variable)

Et partout en France !

Sur l'ensemble du territoire, les rémunérations sont très homogènes. Les salaires en Île-de-France sont par exemple seulement 2% plus élevés qu'en région.

Cette homogénéité est d'autant plus significative que sur l'ensemble des autres fonctions commerciales, les écarts de salaires entre l'Île-de-France et les régions sont d'en moyenne 10%.

Mais variables selon l'expérience...

Chez les technico-commerciaux, nous observons que seule l'expérience a une influence notable sur le salaire moyen. Si elle seule a un véritable impact en termes de rémunération, les différences entre chacun de ses niveaux reste beaucoup moins significative que pour d'autres fonctions commerciales comme les ingénieurs d'affaire.

Rémunérations selon l'expérience :

  • Technico-commercial débutant : 34 000€ bruts annuels (26 000€ de fixe et 8 000€ de variable)
  • Technico-commercial confirmé : 42 000€ bruts annuels (31 000€ de fixe et 11 000€ de variable)
  • Technico-commercial expérimenté : 52 000€ bruts annuels (38 000€ de fixe et 14 000€ de variable)

Technico-Commercial : Fiche métier

Missions : quel est le rôle d'un technico-commercial ?

Le rôle du technico-commercial est de vendre des produits techniques ou des solutions complexes. En plus de maîtriser les fondamentaux de la vente, il connait parfaitement les caractéristiques et éléments techniques de son produit et son secteur d'activité.

Polyvalent, flexible et doté d'une grande force de persuasion, il intervient tout au long du cycle de vente : de la formulation d'une réponse au besoin du client à la mise en place de la solution. Il est ainsi en contact permanent avec les différents interlocuteurs et est amené à les rencontrer régulièrement sur le terrain.

Formation : comment devenir technico-commercial ?

La formation du technico-commercial n’est pas définie. Il peut ne pas avoir suivi d’études supérieures ou être issu d’un BAC+5 ; tout dépend du secteur dans lequel il évolue. C’est l’un des métiers commercial où les écarts de salaires sont les plus grands. Néanmoins, la plupart des employeurs demandent d’être diplômé d’une formation de type BTS technico-commercial (BAC+2) ou de type licence professionnelle (BAC+3).

Le technico-commercial doit avoir une très bonne connaissance du produit ou du service proposé à ses clients et en connaît toutes les caractéristiques et les éléments techniques. Une formation interne à l’entreprise doit être ensuite suivie par le technico-commercial afin d'acquérir cette connaissance sur les produits et les services qu’il vend.

Parler anglais couramment peut être un "plus professionnel" pour travailler dans une entreprise internationale.

Avec la complexification des solutions disponibles sur le marché, les entreprises ont besoin de professionnels capables de dérouler des argumentaires de vente convaincant à la fois commercialement et techniquement. Les recrutements de technico-commerciaux ne faiblissent pas, alors même que les bons profils se font de plus en plus rares à trouver. Les recruteurs constatent depuis plusieurs années une baisse des candidatures (36 en 2018 vs. 45 en moyenne en 2014 selon l’APEC).