Les salaires des ingénieurs d'affaires en 2022
Salaires

Les salaires des ingénieurs d'affaires en 2022

Obtenez en un coup d’œil les rémunérations pratiquées l'année dernière selon le secteur d'activité, la localisation, le niveau d'étude etc.

Ce que vous y trouverez

En quelques minutes, vous obtiendrez une vision claire sur les rémunérations des ingénieurs d'affaires (fixe + variable) selon :

  • Le secteur d'activité
  • La localisation
  • Les années d'expérience
  • Le niveau d'études
Ebook

Quel est le salaire d'un ingénieur d'affaires en 2022 ?

Le salaire moyen d'un ingénieur chargé d'affaire en France

Le métier d'ingénieur d'affaire se classe parmi les plus rémunérateurs du métier de commercial. Pour cause, le salaire moyen d'un ingénieur d'affaires est de 51 000 euros bruts annuels, dont 13 000€ de variable, soit 4 250€ bruts mensuels.

Même s'il est un commercial avant d'être un ingénieur, l'ingénieur d'affaire dispose d'une double compétence technique et commerciale propre à son métier. Il propose des solutions complexes à un portefeuille de clients en s’appuyant sur son expertise de sa gamme de produits et son sens aiguisé de la vente. Prisé des entreprises, ceci explique le haut niveau de rémunération touché par les ingénieurs d'affaire.

Des salaires variables selon le secteur d'activité...

Les packages proposés varient fortement selon le secteur d'activité. Alors quels sont les secteurs d'activité qui rémunèrent le mieux les ingénieurs d'affaires ?

Ingénieur d'affaire en haute technologie

Dans l'ingénierie d'affaire, le secteur le plus rémunérateur est celui des hautes technologies. Les projets de vente sont complexes et les compétences techniques nécessaires pour le bon déroulement du cycle de vente sont très pointues. Le salaire moyen dans ce domaine est de 59 000€ bruts annuels.

Ingénieur d'affaire informatique

A l'image du secteur des hautes technologies, celui de l'informatique, en pleine croissance rémunère très bien ses commerciaux. L'ingénieur d'affaire informatique est donc très bien payé par rapport à ses confrères. Il gagne en moyenne 57 000€ bruts annuels.

Ingénieur d'affaire dans l'industrie

Les entreprises de l'industrie, frappées de plein fouet par la crise, rémunèrent logiquement moins que celles d'autres secteurs. Le package moyen est de 49 000€ bruts annuels.

Ingénieur d'affaire dans les services

C'est dans les services que les ingénieurs d'affaire sont les moins bien rémunérés. Ils y gagnent en moyenne un salaire annuel de 44 000€ bruts.

Et selon l'expérience...

Ingénieur d'affaire débutant

En début de carrière, leur salaire moyen est de 34 000€ (24 000€ de fixe et 7 000€ de variable). Les jeunes diplômés sont encore plus affectés, leur salaire a vu une diminution de 14% par rapport à l’année précédente.

Ingénieur d'affaire confirmé

Un profil confirmé (de 5 à 10 ans d'expérience) peut gagner jusqu'à 57 000€ bruts annuels. La moyenne nationale quand on atteint ce niveau d'expérience se situe autour 47 000€ par an.

Ingénieur d'affaire expérimenté

Les profils les plus expérimentés, avec généralement plus de 15 ans d'expérience sont logiquement les mieux rémunérés. Leur salaire monte jusqu'à 72 000€ par an.

Mais des salaires similaires selon le niveau d'étude...

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le diplôme ou le niveau d'étude n’influe pas sur la rémunération globale des ingénieurs d'affaires. Sur ce type de poste, l'expérience terrain ou encore les compétences techniques sont nettement plus importantes aux yeux des employeurs. La grande complexité des différents projets de vente pris en mains par les ingénieurs d'affaires oblige les entreprises à privilégier les connaissances spécifiques au secteur d'activité dans leur plan de rémunération.

Rémunérations selon le diplôme :

  • Autodidacte, BAC : 54 000€ bruts annuels (39 000€ fixe et 15 000€ de variable)
  • Licence : 50 000€ bruts annuels (36 000€ fixe et 14 000€ de variable)
  • École de commerce : 48 000€ bruts annuels (36 000€ fixe et 12 000€ de variable)
  • École d'ingénieur : 56 000€ bruts annuels (44 000€ de fixe et 12 000€ de variable)

Et homogènes partout en France !

Notons cette fois que les ingénieurs d'affaires d'Île-de-France ne sont pas mieux rémunérés que leurs homologues en France . Nous observons seulement 6% d'écart avec la moyenne nationale, alors que ce chiffre est habituellement de 10% sur les autres profils commerciaux.

Mais alors dans quelles régions les ingénieurs d'affaires sont-ils les mieux payés ?

Le Centre-Val de Loire, le Grand Est, et l'Île-de-France proposent les meilleures rémunérations en moyenne (59,56 et 53 000€ bruts annuels).

La Bourgogne Franche-Comté, l'Auvergne-Rhône-Alpes et l'Occitanie, quant à eux, sont les régions dans lesquelles les ingénieurs d'affaires sont les moins payés.

Ingénieur d'affaires : Fiche métier

Missions : quel est le rôle d'un ingénieur d'affaire ?

L'ingénieur d'affaires, aussi appelé business developer ou chargé d'affaires, a la responsabilité d'un portefeuille d'affaires, qu'il est chargé d'étoffer grâce à la prospection.

Il doit acquérir de solides connaissances techniques pour comprendre le besoin de son client et formuler une solution adaptée et sur-mesure à ses projets en prenant en compte ses problématiques et ses enjeux business.

Au cours du cycle de vente, il se doit de maîtriser toute une série de processus. Il se doit notamment de maîtriser les fondamentaux de la vente pour négocier avec son client et mettre en avant les atouts de sa proposition. Enfin il est amené à gérer le service après-vente en faisant l'interface entre les différents interlocuteurs (internes, externes, financiers, juridiques etc.).

C’est un commercial BtoB de haut niveau car il vend des produits et des solutions complexes et à forte valeur ajoutée.

Formation : comment devenir ingénieur d'affaire ?

Un bon ingénieur d'affaire sait prévoir les évolutions du marché, et dispose d’une culture économique suffisante pour comprendre les enjeux de ses clients et de sa propre entreprise. Il a besoin de solides connaissances techniques et d’agilité intellectuelle pour comprendre et retranscrire les problèmes complexes qu’il rencontre dans son métier.

Ainsi, les candidats les plus recherchés par les employeurs sortent d’une école de commerce (Master in Management) ou ont fait des études dans des écoles d’ingénieurs (spécialisée ou non). Les profils les plus appréciés sont des commerciaux ayant eu une année de spécialisation technique, ou des ingénieurs ayant eu une année de spécialisation commerciale.